La teinture végétale

Les teintures naturelles

La teinture végétale est une technique de coloration très ancienne qui permet de teindre des vêtements à l’aide de pigments naturels issus de plantes, de racines ou d’écorces d’arbres. 

Contrairement aux teintures classiques, elle ne pollue pas et ne contient aucune substance chimique. 

Fruit de plusieurs idées reçues, la teinture naturelle offre pourtant de très nombreux avantages, que nous vous invitons à découvrir ci-dessous. 

Blanc solaire

Noix de lavage
Sel de mer
Fumier

Rouge garance

Garance,
Peau séchée de grenade
Fer organique 

Gris mirobolant

Myrobolan Chébule
Coques de Tamarin
Fer organique

Jaune grenade

Grenade
Curcuma
Safran

Afin d’encourager et de soutenir l’industrie de la garance en France, Napoléon adopta le pantalon rouge pour l’infanterie française. 

Albin HallerLes industries chimiques et pharmaceutiques

Ses avantages...

Contrairement aux idées reçues la coloration végétale est durable dans le temps. Bien que ce soit une technique très ancienne, il est possible de teindre à l’échelle industrielle avec des pigments naturels. 

Grâce à ces innovations, un vêtement végétal a désormais une durée de vie similaire voire supérieure à un vêtement traité avec des produits chimiques. 

Sans aucun traitement chimique, la teinture végétale ne possède aucune propriété nocive pour l’homme et la nature. Elle permet ainsi de préserver la faune, la flore et votre peau.

La teinture naturelle réduit également le risque allergène, ce qui nous permet de vous proposer un produit 100% hypoallergénique. 

En plus de protéger votre corps, la faune et la flore, la teinture naturelle est l’ami des travailleurs.

Ne pas utiliser de produits chimiques et bannir la pétrochimie des ateliers de fabrication permet ainsi d’assurer des conditions de travail décentes et de n’exposer aucun collaborateur aux dangers des produits toxiques.

Du naturel à la synthèse...

Pionniers de la teinture naturelle, nos ancêtres utilisaient des plantes et des insectes pour colorer leurs vêtements aux couleurs de la nature. Au fil des années la technique s’est perfectionnée et les insectes ont été remplacés par d’autres ressources naturelles… 

La production de colorants naturels fut un enjeu majeur pour la teinturerie d’antan, qui restera de première importance durant de nombreux siècles. La découverte de l’Amérique amènera même l’introduction de nouvelles sources de colorants en Europe, telles que l’acacia, à tanins le bois rouge ou encore le bois du Brésil.

Au fil des siècles, les méthodes ont changées et la technique s’est perfectionnée.

Jusqu’au milieu du XIXe siècle, date de l’invention du synthétique, elle était la seule méthode de coloration textile. Mais à la suite de cette innovation, la première coloration de synthèse a également le jour. Inspirée de la molécule colorante de la garance (plante), l’alizarine de synthèse a lancée la création des colorations chimiques et leur production de masse a rapidement provoqué le déclin des solutions naturelles.

Aujourd’hui, seule une poignée d’artisans français utilisent encore cette technique. Jugée contraignante et peu viable par l’industrie du textile industrielle, la teinture naturelle tente de revenir sur le devant de la scène.

Avec les méthodes actuelles, la modernité de nos ateliers et notre savoir-faire en matière d’écoresponsabilité, la teinture végétale peut retrouver ses lettres de noblesses. 

Teinture végétale

Infos pratiques

Tenue dans le temps et entretien

Pour conserver tout l’éclat d’un vêtement végétal, il est très important de respecter quelques conditions d’entretien basiques. 

Ce n’est rien de bien sorcier, car laver un tissu qui possède une teinture végétale avec un détergent classique est bien évidemment possible. Cependant pour préserver sa qualité et ses couleurs, il est préférable d’opter pour une lessive écologique voire 100% naturelle, à l’aide de produits sans javel et sans traitement chimique. 

Conditions de lavage et d’entretien

Température maximale de lavage conseillée : 30 C° 

Lavage et repassage à l’envers

Privilégier les lessives écologiques

Séchage à l’ombre de préférence

Ne pas utiliser de javel

Informations complémentaires

Des traces d’eau peuvent se former si les textiles sont partiellement mis dans l’eau puis séchés. Privilégiez un lavage intégrale du tissu ou de la pièce en cas de contact.

Pour un lavage 100% naturel , le savon liquide et/ou le savon en poudre dilué sous forme liquide est recommandé. 

Un léger changement de couleur après lavage est naturel et diffère selon le type de détergent utilisé. Les couleurs végétales sont sensibles aux minéraux, la réaction est ainsi naturelle. 

Il est recommandé de laver les tissus avant la première utilisation

Vous l’aurez compris, il faut prendre soin de ses vêtements teints de manière naturelle.
Vous avez l’avantage d’avoir des nuances uniques et sans aucun traitement chimique, donc totalement hypoallergénique !

Nous croyons au pouvoir de la teinture naturelle… et vous, êtes-vous prêts à l’adopter ?

SOBO